Réhabilitation des sites contaminés in situ

sites contaminés in situ

Formation réservée aux personnes en emploi

Code du cours: 
221-018-AH

Le nombre de projets de réhabilitation in situ devrait augmenter dans les prochaines années notamment du fait que c’est une volonté ministérielle mais également afin de rencontrer un besoin émanant principalement des institutions financières, des organisations publiques et parapubliques et des particuliers.

Faisant suite au premier cours Analyse des terrains contaminés et solutions de réhabilitation, cette formation a pour objectif d'outiller les participants(es) en leur donnant  une compréhension générale des méthodes de réhabilitation de sites contaminés dites In-Situ. Les participants seront amenés à faire le pont entre la sélection des méthodes appropriées à des cas typiques de contamination et les exigences de la règlementation en vigueur au Québec.  Cette formation tient compte du fait que la Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés a été révisée et mise à jour.

Contenu

  • Révision de certaines notions scientifiques et d'ingénierie.
  • Liste non exhaustive des méthodes de traitement In-Situ.
  • Caractéristiques prédominantes des méthodes de traitement In-Situ.
  • Conceptualisation / Modélisation, étapes importantes pour atteinte les objectifs de réhabilitation.
  • Rien n'est jamais parfait...Quand, comment et pourquoi modifier le protocole ?
  • L'utilisation exclusive de «l'In-Situ» viable ou pas ?
  • Rappel du cadre législatif environnemental au Québec en lien avec les méthodes de traitement In-Situ.
  • Études de cas au Québec et ailleurs.

Formateur

Louis Picard : ingénieur et expert visé par la Loi sur la qualité de l'environnement depuis 2009, M. Picard se spécialise dans la réhabilitation et la décontamination des sols et des eaux souterraines depuis 22 ans. La gestion des équipements pétroliers à risques élevés est une de ses spécialités.

Horaire détaillé

Les lundis et mercredis de 18h à 21h du 7 novembre au 7 décembre

Conditions d'admission: 

Ce cours s'adresse aux ingénieurs, technologues et techniciens en génie civil, géologie, ainsi qu'aux scientifiques et chargés de projets en environnement.

Préalable : avoir suivi la première partie de la formation et/ou avoir au minimum 5 ans d'expérience de terrain en caractérisation de sites contaminés.

Conditions d'admission spécifiques pour une formation Emploi-Québec

Avis aux membres d'ordres professionnels du Québec

Dans la mesure où elles sont liées à l'exercice de vos activités professionnelles, nos activités de formation sont admissibles en vertu du Règlement sur la formation continue obligatoire. Une attestation de participation sera remise à tous les étudiants ayant assisté à plus de 80 % de la formation.

Témoignages

  • «Beaucoup de matière. Le sujet est vaste et encore peu connu. Très intéressant. L’enseignant nous a donné de nombreuses références utiles pour poursuivre notre apprentissage. Je le recommande!» - étudiant automne 2014
  • «Très bon cours!» - étudiant automne 2014
  • «Cours bien mené par un professeur chaleureux et ayant beaucoup d’expérience.» - étudiant automne 2014
  •  «Professeur très qualifié. Belle expérience à partager. [...] plus d’études de cas, puisque très intéressant et enrichissant!» - étudiant automne 2014
  • «J’ai beaucoup apprécié le cours et j’ai beaucoup appris, je remercie le professeur.» - étudiant automne 2014
  • «Formation complète et intéressante. J’ai appris beaucoup de méthodes de décontamination.» - étudiant automne 2014

Cette formation pourrait aussi vous intéresser:

Terrains contaminés et solutions de réhabilitationTerrains contaminés et solutions de réhabilitation

 Montez de niveau

Domaine d'études: 
Génie civil - mécanique du bâtiment
Liste de diffusion: 
Génie civil